Actus

Un Maire d'arrondissement, ça compte énormément...


"Vous avez un problème ? Adressez-vous à la mairie de Paris!" Voilà la réponse que bien souvent, nos concitoyens entendent de la part des maires d'arrondissement, tant les prérogatives de ces derniers sont limitées. Il faut en effet rappeler que la décentralisation des pouvoirs, entre l'Hôtel de Ville et les mairies d'arrondissement, s'effectue très, voire très lentement. De Jacques Chirac à Anne Hidalgo, la mairie de Paris a toujours tenu à garder jalousement son pré-carré, malgré quelques évolutions récentes. Que reste-t-il dès lors aux maires d'arrondissement? Pas grand chose, mises à part quelques compétences, sur la petite enfance, les dérogations scolaires et la gestion de la caisse des écoles, l'occupation du domaine public et l'événementiel, avec l'animation des locaux de la mairie d'arrondissement. Un maire d'arrondissement dispose néanmoins d'un pouvoir qui n'est pas mince, celui de la parole et de l'influence que lui confère le mode de son élection. Elu par les conseillers d'arrondissement, le maire est presque toujours tête de liste et sa notoriété, même après un seul mandat, est loin d'être anecdotique. Beaucoup d'entre eux ont d'ailleurs été reconnus pour leur travail et leur nom reste associé à l'histoire de leurs quartiers : Georges Sarre dans le 11ème, Pierre-Christian Taittinger dans le 16ème, Pierre Castagnou dans le 14ème et bien d'autres. Actuellement, certains édiles illustrent de cette capacité à changer le cours des choses du quotidien, comme Delphine Burkli dans le 9ème. Par le soutien apporté à certains projets innovants (végétalisation, création culturelle, embellissement des rues...) ou en s'opposant à des orientations hostiles à l'intérêt de leur territoire (fermeture de services publics, verrues urbanistiques...), les maires d'arrondissement disposent d'une légitimité qui leur permet d'accompagner favorablement l'évolution de la Capitale. Nos concitoyens doivent donc savoir que les 15 et 22 mars prochains, ils éliront non seulement le ou la maire de Paris, mais aussi leur maire d'arrondissement qui, malgré des pouvoirs juridiquement contraints, avec de l'énergie et un peu de volonté politique, peut améliorer le cadre et la qualité de vie.

 

18/11/2019