Actus

Parisiens libérés !


A qui devons-nous penser en ce 25 août ? A la formidable insurrection des Parisiens qui vivaient depuis quatre ans dans les privations, l’asservissement et la honte, et dont le soulèvement favorisa l’arrivée des libérateurs ; à ces policiers, postiers, cheminots et fonctionnaires au sens large, dont la grève déclencha le sursaut en masse de la Capitale ; à ces combattants qui, du capitaine Dronne à Rol-Tanguy, s’unirent au-delà de parcours bien différents pour délivrer Paris, alors que le commandement allié entendait contourner notre ville ; aux 600 victimes civiles, à ces 200 personnes tuées par le lâche bombardement du 26 août. En ce jour, nous célébrons ce sacrifice et la mémoire de toutes ces femmes et ces hommes qui firent l’histoire, qui comprirent que « Paris libéré », c’était la France et l’Europe entières qui reprenaient espoir. Mais Paris n’a pas seulement résisté au lendemain des débarquements de Normandie et de Provence. Face à des élites administratives soumises à l’Occupant et contre ce que De Gaulle appelait cette « poignée de misérables et d’indignes », bien des Parisiens se levèrent pour sauver notre honneur et préparer notre Libération. Célébrer le 25 août revient aussi à célébrer le 11 novembre, celui de 1940, au cours duquel 3000 jeunes parisiens signifièrent à leurs parents, moins de 6 mois après l’armistice, que le nazisme devait être défié par tous les moyens. Ce jour-là naissait la Résistance, avec ses héros, si courageux et si dignes. Parmi eux, retenons notamment les cinq martyrs du lycée Buffon, dans le 15ème. Malgré leur jeune âge, ils se sont distingués très tôt par leur protestation puis par leur engagement dans la lutte armée. Activement recherchés, ils furent arrêtés par la Police et remis aux troupes allemandes qui les fusillèrent le 8 février 1943. Alors qu’il n’a pas 18 ans, l’un des leurs, Pierre Benoît écrit à ses parents que « le rêve des hommes fait événement ». En ce 75ème anniversaire de la Libération de Paris, souvenons-nous que ce rêve si fort a permis notre réalité, une réalité fragile pour laquelle nous devons être toujours prêts.

 

25/08/2019